Les leçons de la physiologie

Prenons une loupe

mémoire, intégration

Lorsqu'on essaie de préciser la nature des fonctions de mémorisation et d'intégration, dans les centres nerveux, on s'aperçoit qu'elles sont indissociables l'une de l'autre. Les deux sont sous-jacentes à l'acquisition de toute expérience par l'individu. Il n'y a pas d'intégration possible sans mémoire, c'est-à-dire sans trace potentiellement durable de ce qui est vécu dans le présent. En d'autres termes, pour intégrer une expérience nouvelle à tout notre acquis, il faut bien que nos expériences anciennes, au moment où elles ont été vécues, aient laissé des traces durables. Et il n'y a pas non plus de mémoire sans intégration. Imaginons un instant que la fonction de mémorisation ne serve qu'à accumuler en vrac dans nos centres nerveux tous nos apports sensoriels au fil de nos interactions avec autrui et le monde en général. Une telle accumulation d'éléments à l'état brut, sans aucune connexion entre eux, nous serait aussi inutile qu'une bibliothèque sans classement dont on aurait, de surcroît, mélangé tous les feuillets de tous les livres entre eux. Or nos centres nerveux sont infiniment plus utilisables et plus rapidement mis à jour qu'une bibliothèque même bien organisée, car leur pouvoir d'intégration réalise un miracle qui est presque un paradoxe. Ils nous permettent de nous dépouiller à chaque instant du superflu sans rien perdre. Ainsi, dès l'âge embryonnaire, au gré des constants remaniements et ajustements qui s'opèrent au fur et à mesure qu'affluent de nouvelles expériences, notre réalité s'affine à mesure qu'elle se complexifie. Au point que, ayant déjà développé une certaine réalité, il pourra fort bien comprendre – et ceci dès la première fois qu'il entendra l'expression – ce qu'on veut dire lorsqu'on parle par exemple d'une balle de foin, ou d'une balle à blanc. C'est en cela, très précisément, que le monde du vivant se distingue radicalement du monde digital (monde de l'informatique), lequel est étranger à l'activité analogique. Or c'est l'analogie qui se trouve au cœur du processus qu'il est convenu d'appeler "la pensée" (Hofstadter D & Sander E, 2013).

Par exemple, chez un enfant - mais aussi bien chez un chiot - la première association d'un concept (par exemple concevoir ce qu'est une balle pour l'avoir vue, manipulée, humée, entendue sauter, etc.) à un signe partagé avec autrui (signe visuel entre sourds, auditif entre entendants) est aussi rapide qu'elle est spécifique. Un enfant ou un chiot peut en effet opérer une telle association en quelques instants pour une balle donnée, par exemple celle avec laquelle on a commencé à le faire jouer. Par la suite, le signe va désigner toutes les balles à jouer et, chez l'enfant, va rapidement correspondre à un concept plus général encore. Au point que par exemple il pourra fort bien comprendre, dès la première fois qu'il entendra l'expression, ce qu'on entend lorsqu'on parle d'une balle de foin, ou d'une balle à blanc.

Qualitativement, les fonctions de mémoire et d'intégration sont le propre de tout vivant possédant un système nerveux, si rudimentaire soit-il. Daniel Alkon et ses collaborateurs l'ont démontré il y a plus de dix ans déjà par leurs travaux sur un mollusque marin de trois centimètres appelé Hermissenda, chez qui les cellules nerveuses ne se comptent que par dizaines (Alkon D, 1992). Mais si l'on songe à l'immensité de la réalité chez un humain, les capacités de ces mêmes fonctions chez lui font rêver, aussi bien au propre, d'ailleurs, qu'au figuré. Si chacun construit sa réalité d'abord à partir de ses expériences primaires les plus directes avec le monde et autrui, plus tard il la construit en tirant parti non seulement des expériences qu'il vit directement mais aussi de ce qu'il entend ou lit des expériences d'autrui. Ainsi naît un tout de plus en plus riche, harmonieux et cohérent - du moins dans la conscience que chacun en a pour soi - qui est proprement sans limites.

 

 

Plan du site  - Ils orientent sur ce site  - Charte éditoriale   - Politique de confidentialité   - Commentaire ou problème sur le site  - Hébergement  - Etablir un lien  - Recommander ce site